Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Histoires de ML

Les Histoires de ML

Mon blog rassemble mes avis sur différentes lectures, principalement SFFF, mais pas que !

Les lames du Cardinal, tome 1, de Pierre Pével (Fantasy)

Les lames du Cardinal, tome 1, de Pierre Pével (Fantasy)

Editions : Folio

Nombre de pages : 296

Genre : Fantasy

Synopsis : Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon tour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'œuvre des plus fourbes adversaires du royaume: les dragons! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger: les Lames du Cardinal!

Mon avis :

L'auteur a un réel talent d'écriture si bien que, par moment, je me suis amusée à remarquer que certaines tournures de phrases étaient anciennes. Ça aide beaucoup à l'immersion. Et ce n'est pas un luxe car, parfois, Pierre Pével se permet de couper le récit pour nous expliquer que ceci ou cela est déjà construit ou en place à notre époque mais qu'il ne l'était pas encore au moment du livre. C'est agaçant et, à mes yeux, sans intérêt même si j'imagine qu'il a fait cela pour nous donner l'impression que le monde qu'il nous décrit est le notre malgré les différences (comme l'existence des dragons). C'est bien dommage car ça nous éloigne de l'histoire et il est d'autant plus difficile d'y revenir.
J'ai regretté que l'action prenne autant de temps à se mettre en place et que les personnages ne soient pas plus vite réunis. Peut-être que certaines scènes seront utiles dans le futur mais quelques actions sans importance m'ont fait me demander si ça ne traînait pas un peu trop...
Ce qui m'a aussi dérangée c'est que tous les personnages des Lames ont un passé commun, à peine évoqué (espérons qu'il le soit plus dans les prochains tomes). Du coup, ils se taquinent, se charrient, etc... J'ai eu l'impression de les regarder sans vraiment être avec eux. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, à l'exception d'un ou deux. Et le coup de dire en début de livre au capitaine qu'il pouvait recruter de nouveaux membres et n'en voir qu'un seul possible sur la fin, j'avoue que j'ai trouvé ça assez décevant. Le personnage du capitaine est décrit comme quelqu'un avec du charisme mais je ne lui en ai trouvé aucun. Tout comme certains autres m'ont déçue par leur comportement. J'ai eu aussi l'impression qu'un personnage était arrivé comme un cheveu sur la soupe et que l'auteur a décidé quoi en faire au dernier moment.
À aucun moment il n'est dit avant que Saint-Lucq faisait partie des Lames. Les autres n'évoquent même pas l'absence d'un membre. Et puis d'un coup, ils le croisent et hop ! C'est précisé qu'il manquait à l'appel et personne ne s'étonne de le voir apparaître oO
Bref, il ne mentionne pas des traits super importants sur des personnages qui obtiennent comme par magie leurs compétences vu que l'auteur en a besoin (Encore une fois, c'est l'impression que j'ai eu).
À l'inverse, j'ai été surprise par Agnès, que je trouvais pénible au début mais qui s'est révélée sympathique par la suite (l'un de mes coups de coeur du roman). Et c'est malheureux mais mon personnage préféré ne fait même pas partie des Lames : Laincourt.
J'ai vraiment vécu l'histoire avec lui. Je me suis demandée comment il allait s'en sortir quand il s'était fait prendre, j'ai regretté que ce soit lui le traître et qu'il soit du côté des méchants et j'ai jubilé quand j'ai suivi son plan.
L'histoire reste originale, intéressante et donne envie de savoir ce qui attend les Lames par la suite (on espère aussi que c'était vraiment qu'un tome d'introduction). J'ai aimé découvrir un Richelieu toujours aussi manipulateur mais beaucoup moins antipathique qu'on le voit généralement. L'intégration des dragons est bien faite et on trouve leur présence presque naturelle.
Pour faire court, j'ai aimé parce que l'univers et quelques personnages m'ont plus. J'attends clairement mieux de la suite. Mais peut-être que mes déceptions viennent du fait que j'en attendais trop du premier tome ? (Il m'inspirait vraiment beaucoup !)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article